Coca ou Healthy food ?

Et si la nourriture était distribué pour le prix d’une canette de coca ?

coca cola
brand cocacola

Un établissement scolaire jette en moyenne 44 kilos de nourriture par repas. Un chiffre qui est énorme si on le ramène à l’ensemble des établissements scolaires en France, en effet ça équivaut à 2 830 tonnes par jour ! Selon le Secours Populaire  1 Français sur 5 ne mangent pas à sa faim ?   Vous voyez où je veux en venir ? D’un simple calcul on peut imaginer redistribuer avec un prix raisonnable cette ressource qui est gâchée. Soit environ 5 660 000 repas.
Alors, je vous l’accorde la nourriture scolaire, n’a jamais fait rêver, mais pour des situations graves on peut très bien imaginer cette solution mise en place. De plus, ce cas illustre uniquement les cantines scolaires, imaginé si on le ramène aux hôpitaux, cantines d’entreprises, producteurs … ? J’entends souvent des personnes me dire, mais vous vous imaginez si tout le monde faisait cela il n’y aurait plus d’économie. Cette hypothèse est erronée, car les ressources économisées d’un côté ne vont pas se volatiliser, elles serviront à d’autres choses, tout autant utiles, comme améliorer la qualité de la nourriture, les infrastructures, ou tout autre domaine.

Revaloriser à 100% la nourriture qui serait jetée ne semble pas totalement possible, car une partie a été entamé, mais c’est pour cette raison qu’on peut très bien imaginer pour beaucoup d’autres profils, ou type de groupe moins enclin à se nourrir de produits déjà entamés.  Par exemple il y a 12,7 millions de chats et 7,3 millions de chiens en France … On peut très bien imaginer la même chose pour ce domaine, afin de faire baisser le taux d’abandon des animaux, les facteurs économiques étant la seconde raison citée (13,2 % des cas)

Si on prend le cas des chats en moyenne il faut 100gr par jour de nourriture. D’un simple calcul on peut donc dire qu’on peut aisément nourrir plus de deux fois le nombre de chats présents en France entièrement gratuitement. La solution n’est pas aussi simple que ça, il faudrait tenir compte des habitudes alimentaires des félins, proposer des solutions adaptées, mais cet exemple illustre l’aberration d’un système que l’on peut rendre plus efficient.

Et vous quelles solutions préconisez vous pour revaloriser ces aliments avant qu’ils ne partent pas à la déchetterie ? Faut-il nécessairement donner gratuitement de la nourriture ou plutôt donner à un prix juste, afin de ne pas donner de la nourriture à un affamé, mais plutôt lui apprendre à pécher comme dit le dicton ?

 

Source : http://www.lefigaro.fr/conso/2018/10/16/20010-20181016ARTFIG00013-un-etablissement-scolaire-jette-en-moyenne-44-kilos-de-nourriture-par-repas.php

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *