Freetown

LORSQUE LES FRUITS ET LÉGUMES SERONT GRATUITS

abundance fruits
abundance

Demain cueillir et manger des fruits et légumes seront gratuits, au point de devenir une commodité comme écouter de la musique sur Youtube. Aujourd’hui, il est devenu gratuit ou presque gratuit d’écouter de la musique, regarder des séries, ou lire des articles sur internet. L’une des raisons est qu’on est passé d’une économie de la rareté à une économie de l’abondance. Ce phénomène est équivalent dans le domaine de la production alimentaire, voir article précédent sur le gâchis alimentaire et les alternatives possibles.

En France, nous consommons 7,7 millions de tonnes de fruits par an. Chaque année, les producteurs français de fruits produisent 2,7 millions de tonnes de fruits, soit 86 kilos par seconde. Cela représente bien moins que la consommation française de fruits. En effet, le taux de couverture de la consommation de fruits en France par la production française est de 35 %. Alors, à première vue cela parait inconcevable d’avoir des fruits et légumes gratuits, sachant qu’on ne produit pas assez en France pour être auto-suffisant.

Nous devons d’abord nous poser les bonnes questions à savoir : Quelles sont les raisons qui expliquent cet écart ? La principale raison est le coût de production liée à la main d’oeuvre en France. Pour l’abricot, la cerise et la pêche nectarine récoltés dans le sud de la France, la main-d’oeuvre représente 50 % à 70 % des coûts de production (il monte à 16 000 euros par hectare pour la cerise.) Il semble d’autant plus difficile de faire machine arrière pour baisser les coûts du travail en France, pour être compétitif.

Pour cette raison, une solution radicale, mais qui pourrait permettre de changer les choses et à adopter dans l’ensemble du territoire français. Créer les 1er espaces de Fruits et légumes en libre accès (nous avons déjà prévu ce genre d’opération sur la  page de ce lien dans le cadre d’une opération ponctuelle )

L’idée cette fois-ci n’est pas de distribuer des fruits déjà cueillit, mais de mettre à disposition des espaces de « Ville gratuite » ou « freetown » le nom n’est pas encore défini, où les personnes iront eux-mêmes cueillir leurs fruits et légumes gratuitement. Comment ? En plantant des millions d’arbres fruitiers dans les parcs, zones urbaines, campus étudiant partout où il est possible de planter.

Le but est de mettre différents types d’arbres et plantes en fonction de la saison de sorte qu’au moins la moitié de l’année l’on puisse se nourrir gratuitement. Le manque de compétitivité liée à notre main d’oeuvre, le fait de complètement transformer ce marché pourrait permettre à notre nation et à celles qui suivent ce modèle de rétablir l‘équilibre commerciale (import / export). L’idée étant que l’argent qui ne sera pas dépensé dans ce secteur, sera alloué dans une autre partie du budget.

Et vous que pensez-vous de cette initiative ?

Ps: Il existe une association américaine qui recense l’ensemble des lieux où l’ont peut cueillir gratuitement des fruits et légumes dans le monde : https://fallingfruit.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *